Renouée d’Aubert « Fallopia aubertii »

Plusieurs Renouée d’Aubert (du chèvre-feuille, des clématites et des rosiers aussi) grimpent sur les structures métalliques de l’immeuble. Plantées à l’automne 2016, elles atteignaient déjà presque les 13m de hauteur de l’escalier fin 2018. Aujourd’hui, elle recouvre très largement l’escalier et se densifie. Des oiseaux s’installent ponctuellement dans les ramures autour de la cage d’escalier.

Cette plante à la particularité d’être très rustique (parfait pour Alsace) et d’atteindre des hauteurs importantes. En outre, elle ne possède pas de ventouses, et s’enroule simplement sur les supports, ce qui la rend facile à dompter. Elle est très peu sensible au maladies et verte quasiment toute l’année.